Service Public d'Assainissement Non Collectif

Comment ça marche ?

L'Assainissement Non Collectif ou Assainissement Autonome est une technique qui permet de traiter les eaux usées (WC et eaux ménagères) avant de les rejeter épurées dans le milieu naturel.

Le schéma général d'une installation comprend 3 étapes :

La collecte

Les eaux usées sont produites à différents endroits de la maison : cuisine, salle de bains, W.C... (sont exclues toutes les eaux de pluie : toiture, terrasse... qui doivent être évacuées indépendamment).

Ces eaux usées sont collectées et convergent vers un seul endroit.

Le prétraitement

Les eaux usées collectées contiennent des éléments solides et des graisses qu'il faut éliminer afin de ne pas perturber le traitement ultérieur.

Ce prétraitement est assuré par la fosse toutes eaux dont le rôle est de retenir les matières solides afin de rejeter une eau clarifiée.

Le traitement

En sortie de fosse, les eaux sont débarrassées de leurs particules solides mais conservent de nombreux éléments polluants (nitrates, phosphates, parasites, bactéries, virus). Elles doivent donc être traitées par une installation adaptée aux caractéristiques du terrain (perméabilité du sol, pente, surface disponible...). L'épuration et l'évacuation se font par le sol : tranchées ou lit filtrant. En cas d’imperméabilité du sol, un drainage est nécessaire après l’épuration pour permettre le rejet des effluents épurés vers le milieu superficiel.

Infos SPANC

 

Vente immobilière :
avis de conformité obligatoire
depuis le 1er janvier 2011
en savoir +